Souvent et je l’espère pour vous, mariage rime avec partage. Partage du lit !!

Cet endroit où vous vous sentiez si bien au chaud, où vous pouviez écartez vos bras et vos jambes, prendre toute la place, manger du pop-corn, faire des câlins à votre chat. Cet endroit douillet, vôtre et rien que vôtre.

Et bien maintenant c’est fini !

A moins que vous fassiez chambre à part, ce qui serait mauvais signe et mauvais pour votre libido, il va falloir partager ce lit en ( plus ou moins ) deux parties égales. Sachant qu’il vous dira toute sa vie que vous prenez plus de place que lui (ce qui est totalement faux, n’est-ce pas Mesdames ?)

Il va falloir s’armer de patience et essayer de vous rappeler pourquoi vous l’avez épousé pour éviter de l’étouffer avec son propre oreiller, toutes ces nuits où vous vous serez levée dix fois pour votre bébé qui pleure car il fait ses dents. Tout ça pendant que votre mari ronfle tellement que vous avez l’impression de dormir avec une moto de grosse cylindrée qui démarre et qu’il vous est ainsi impossible de vous endormir. La pince à linge devient envisageable 🙂

 

Voici quelques anecdotes et compromis qu’il faudra faire.